Découvrir le marché obligataire

Découvrir le marché obligataire

Découvrir le marché obligataire

Le marché obligataire est le type de marché financier où le secteur privé et le secteur public se financent en déterminant les rendements obligataires qui conviennent de part et d’autre. 

Sur le marché obligataire  s’effectuent des prêts et des emprunts de capitaux de tous genres, à long terme ou à moyen terme. Le produit obligataire à quoi se réfère la plupart des marchés est l’obligation assimilable du trésor ou OAT. En général, le marché obligataire est alimenté à l’émission par l’Etat et les banques, et certaines grandes entreprises.

Qu’est-ce qu’une obligation ?

Lorsqu’une entreprise souhaite s’endetter ou lorsque l’Etat a besoin de liquidité, l’émission d’une obligation est réalisable combinée à la détermination d’un taux d’intérêt et d’une date de rétribution de sa valeur nominale. Les créanciers, intéressés par le marché obligataire,  qui peuvent être un particulier, un organisme privé ou une institution financière, décident seulement lorsque les conditions de l’obligation leur satisfont en termes de rendement, en fonction du risque de défaut. Pour les obligations, le marché obligataire primaire caractérise les émissions de nouvelles obligations. Ces nouvelles obligations sont placées auprès des investisseurs particuliers ou institutionnels qui sont usuellement assurés par un groupe de banque d’investissement désigné par l’émetteur. Tandis que le marché secondaire concerne les contrats d’émission relatifs à des obligations déjà émises.

Qu’est-ce qui différencie l’obligation et les actions ?

Ces produits financiers sont différents en termes de notion de propriété ou en termes de durée de vie ou en mode de rémunération.

A la différence de l’obligation, l’action est un titre de propriété assortie de spécificités propres. Chaque action représente une proportion bien définie du capital social d’une entreprise, signifiant en quelques sortes que l’actionnaire est en partie propriétaire de l’entreprise, ce n’est pas le cas pour l’obligation. L’entreprise émettrice reste propriétaire à part entière malgré les émissions d’obligations. L’obligation est un titre de créance.  C’est une part de la dette de l’entrepriseémettrice qu’elle s’engage à rembourser selon la date et les conditions  du marché obligataire. Une autre différence entre l’action et l’obligation est la valeur de l’obligation qui varie au cours du temps en + ou en –,  offrant des plus-values mais également des moins-values. Le créancier potentiel a le choix de prendre ou non le risque.