La SNCF propose un paiement à crédit

La SNCF propose un paiement à crédit

La SNCF propose un paiement à crédit

La SNCF ou Société nationale des chemins de Fer  a été créée au début de l’année 1938. Elle intervient dans les domaines du transport de personnel et de marchandises. Elle s’implique dans la gestion et dans l’exploitation du réseau ferré national français. 

La SNCF compte plus de 650 filiales dont  environ 160.000 salariés sont affectés dans l’exploitation du transport ferroviaire et environ 60.000 salariés sont concentrés  sur d’autres interventions liées aux transports, entre autres le transport de personnes et de marchandises par la route ou par la voie maritime. D’autres travaillent dans l’ingénierie. Dans la réalisation des transactions, la SNCF a décidé d’accorder des paiements à crédit.

Les avantages de cette nouveauté pour la SNCF et l’utilisateur

La SNCF  veut affronter avec sérénité  la concurrence dans le domaine du transport de personnes et de marchandises, surtout par la route et par voie maritime. La société pourrait ainsi développer  ses champs d’actions et non limités au transport  ferroviaire dont les infrastructures exigent de gros investissement.  Selon les analystes, sans ce crédit accordé aux utilisateurs, 27% des clients potentiels n’auraient pas pris le train. Globalement, cette nouveauté a tendance à démocratiser le train. Une nouvelle clientèle est attirée par cette notion facile d’utilisation dont la réponse positive à la demande de crédit est immédiate  jusqu’à 85% des cas.          

A quelle personne s’adresse ce nouveau système ?

L’utilisateur des services de la SNCF qui dispose d’un budget limité peut bénéficier de l’offre mise à sa disposition par la société nationale. Le paiement des billets peut s’effectuer en trois tranches. Comme tout autre crédit, la commission a un coût mais ceci est relativement modeste, de l’ordre de 1,45%. A noter que les cartes de crédit  habituelles font payer jusqu’à 15% d’intérêt. 

Ce sont les utilisateurs qui achètent, en une seule fois, des billets à partir de 150 euros et limités à 860 euros bénéficient le paiement étalé en trois tranches. A titre informatif, 7% des clients éligibles ont déjà utilisé cette  nouvelle  option   de paiement. Malgré cette augmentation de la clientèle, le nouveau système qui n’arrive encore pas séduire beaucoup d’utilisateurs jusqu’à aujourd’hui, car les associations d’usagers de transports ne sont pas très attirés par le petit crédit.  La suite des événements est à suivre.