Le marché du crédit

Le marché du crédit

Le marché du crédit

Le marché du crédit englobe les marchés de dettes. Il est destiné à assurer la relation entre les prêteurs et les investisseurs. Le marché du crédit peut, de ce fait, évoquer le marché du crédit bancaire. Il inclut également les créances sur les marchés des titres dettes négociables ainsi que sur les marchés obligataires.

Le fonctionnement du marché de crédit

Le marché de crédit, appelé aussi marché de dettes, désigne, comme son nom l’indique, le marché des titres de crédits. Les émetteurs incluent généralement les sociétés, associations, entités publiques et collectivités locales. Connu comme un marché de taux d’intérêt, le marché du crédit se décline sous deux principaux types, dont le marché monétaire et le marché obligataire. Si le marché monétaire permet la négociation des titres négociables de créances, le marché obligataire est propre aux dettes prenant la forme d’obligations à moyen et à long terme. Le marché de crédit et les marchés d’actions sont souvent reliés, avec les techniques d’arbitrage.

Les caractéristiques du marché

Le marché de crédit est connu comme étant à l’origine du marché des dérives de crédit. Ces derniers ont pu gagner rapidement de l’ampleur, ces derniers temps, avec la titrisation faisant appel aux CDS ou Credit Default Sawp, connu en tant qu’opérations d’assurance crédit. À l’aide de ces instruments, il est tout à fait possible de réussir un projet relatif à la liquidité secondaire d’éventuels risques de crédit entre les divers acteurs du marché. En matière de marché du crédit, les problèmes liés aux subprimes donnent lieu à la disparation de la liquidité. Aux défauts sur ces subprimes s’ajoutent également la baisse de la notation des assureurs et les difficultés auxquelles certains fonds alternatifs sont soumis. Il est constaté qu’actuellement, les actifs sont sujets à une dégradation qui, pour le marché, n’est pas facile à compenser.